← Retour

Conjonctivite

Publié le October 02, 2020, 6 min de lecture
Mariama Bah
Médecin urgentiste
Anne-Laure Rousseau
Médecin cardio-vasculaire
Jean-Pierre Leroy
Médecin généraliste
Laëtitia Willerval
Diététicienne-nutritionniste

Oeil gonflé, “collant”, difficile à ouvrir, paupière rougeâtre et impression d’avoir été piqué par un énorme insecte : autant de symptômes qui font tout de suite penser à une conjonctivite. Mais une conjonctivite, c’est quoi au juste ?

Le nom de “conjonctivite” fait en réalité référence à une partie de l’oeil nommée “conjonctive”. Il s’agit d’une membrane transparente qui tapisse l’intérieur de l’oeil, qui quand elle s’enflamme, provoque les symptômes listés ci-dessus. Pas de panique cependant, même si elle est assez peu agréable ou esthétique, la conjonctivite est généralement sans gravité.

Qu’est-ce qui cause une conjonctivite ?

Il existe trois grandes familles de conjonctivites :

  • Conjonctivites infectieuses
  • Conjonctivites allergiques
  • Conjonctivites irritatives

Tous ces termes peuvent paraître effrayants, mais pas d’inquiétude : la plupart sont en fait des phénomènes complètement bénins. Voici donc, une par une, les recommandations propres à chaque type de conjonctivite :

Conjonctivite infectieuse

Définition

Une conjonctivite infectieuse est souvent associée à une rhinopharyngite (mêmes symptômes qu’un rhume). Elle est causée soit par un virus, soit par une bactérie.

Symptômes

Elle atteint d’abord un seul oeil puis se propage aux deux yeux. L’oeil est rouge, larmoie, sécrète un écoulement plus ou moins abondant, plus ou moins jaunâtre selon les cas. On a souvent du mal à l’ouvrir au réveil en raison d’une paupière “qui colle”. On a l’oeil qui démange, l’impression d’avoir des grains de sable dans l’oeil et on présente souvent un petit oedème (comme un gonflement rougeâtre) de la paupière.

Quand consulter ?

Dans le cas d’une conjonctivite infectieuse, on ne ressent ni douleur importante (quelques picotements mais jamais de douleur intense), ni baisse de la vision. Il est tout de même conseillé de voir son médecin généraliste qui pourra prescrire un collyre antibiotique si une cause liée à une bactérie est suspectée. Si l'oeil commence à faire mal (au-delà de simples picotements) ou si la vue diminue, alors il faut retourner voir son médecin au plus vite, il ne s’agit pas d’une conjonctivite.

Conjonctivite allergique

Définition

S’il s’agit d’une conjonctivite allergique, elle est due le plus souvent à une allergie au pollen ou à la poussière, en général déjà connue du patient.

Symptômes

La conjonctivite se manifeste en parallèle d’autres symptômes comme un rhume, des démangeaisons nasales ou des éternuements. Pour le reste, les symptômes sont identiques à ceux d’une conjonctivite infectieuse. Dans des cas plus rares, une conjonctivite allergique peut être provoquée par des réactions à des produits cosmétiques ou au port de lentilles.

Quand consulter ?

Tant qu’on laisse l’oeil au repos et qu’on le nettoie bien, la conjonctivite allergique est sans gravité et disparaît toute seule en quelques jours. Pas d’inquiétude donc !

Conjonctivite irritative

Définition

Une conjonctivite irritative est une conjonctivite provoquée par l’exposition à une substance irritante. Il est souvent assez facile de déterminer d’où vient la réaction de l’oeil : en général, le patient aura été en contact direct à des substances irritantes, aura reçu de la poussière ou une brindille dans l’oeil, aura inhalé de la fumée, des vapeurs toxiques… Il est aussi possible que la conjonctivite irritative soit due à une trop forte exposition à la lumière sans protection causant l’inflammation de la conjonctive. Cela se produit notamment à la montagne (on parle alors d’“ophtalmie des neiges”).

Symptômes

Mêmes symptômes que pour une conjonctivite classique : à noter cependant qu’une conjonctivite irritative peut aussi faire apparaître de l’eczéma sur la paupière.

Quand consulter ?

N'hésitez pas à consulter un médecin pour identifier la substance irritante à l'origine de la conjonctivite !

Conjonctivite inflammatoire

Définition

Une conjonctivite inflammatoire est, comme son nom l’indique, le résultat d’une inflammation.

Symptômes

La conjonctivite inflammatoire n’est en général pas le seul symptôme ressenti par le patient, et s’accompagne ainsi de douleurs articulaires et d’une sensation générale de mal-être. Attention, car elle peut être confondue avec trois autres pathologies plus graves, notamment si le patient a mal et se plaint d’une baisse de sa vue :

  • Une inflammation de la cornée (kératite) ;
  • Une atteinte de l’uvée (uvéite), une partie de l’oeil plus profonde, qui peut alors annoncer d’autres symptômes ;
  • Enfin, en cas de modification de la pression au sein de l’oeil, on peut être face à un glaucome, une maladie dégénérative de l’oeil.

Il est également possible qu’il s’agisse d’une hémorragie de la conjonctive, et non pas d’une conjonctivite, notamment si un seul oeil est touché et que le patient a récemment subi un choc au niveau de l’oeil, ou n’importe quel traumatisme local.

Quand consulter ?

Consultez dès que vous le pouvez pour vérifier qu'il s'agit bien d'une conjonctivite inflammatoire.

A retenir :

Conjonctivite infectieuse Conjonctivite allergique Conjonctivite irritative
Liée à une rhinopharyngite (comme rhume). Causée : soit par un virus soit par une bactérie Due le plus souvent à une allergie au pollen ou à la poussière, en général déjà connue du patien t. Une conjonctivite irritative est une conjonctivite provoquée par l’exposition à une substance irritante (poussière, fumée, lumière du soleil…)
Pas de douleur intense , ou de baisse de la vision. Si l'oeil commence à faire mal ou si la vue diminue, alors il faut retourner voir son médecin. Du collyre doit être prescrit pour traiter l’infection localement. Du repos, bien nettoyer l’oeil au sérum physiologique plusieurs fois par jour et tout ira bien ! On peut utiliser un antihistaminique pour calmer l’inflammation, et il est conseillé d’éloigner la source de l’allergie. Du repos, bien nettoyer l’oeil au sérum physiologique plusieurs fois par jour et tout ira bien !

Peut-il y avoir des complications ?

Aucune complication grave à redouter, si ce n’est la récidive. En effet, il est possible que la conjonctivite “revienne” :

  • si elle est d’origine allergique et que vous continuez d’être exposé à l’élément qui vous fait réagir (souvent le pollen par exemple)
  • ou si elle est d’origine infectieuse (c’est-à-dire provoquée par des virus ou des bactéries).

Dans des cas très rares, notamment si la conjonctivite est provoquée par un herpès, une complication appelée kératite peut provoquer une inflammation et des lésions de la cornée, avec des vaisseaux sanguins très apparents.

Que faire en cas de conjonctivite ?

Dans tous les cas, il faudra laver l’oeil très régulièrement et faire en sorte de ne l’exposer à aucune infection ou aucun agent allergène supplémentaire. Pour ce faire, il suffit de quelques gouttes de sérum physiologique dans la journée, à intervalles réguliers.

Conjonctivite infectieuse

Dans le cas d’une conjonctivite infectieuse (sauf si elle est provoquée par un herpès ou par la chlamydia), votre médecin vous prescrira du collyre pour traiter l’infection localement, et du collyre antibiotique si l’infection est bactérienne.

Conjonctivite allergique

Dans le cas d’une conjonctivite allergique, il faudra avant tout veiller à ne plus être exposé à ce qui provoque l’allergie. On utilise également un antihistaminique (un médicament qui apaise l’inflammation).

Pas de panique donc si vous vous réveillez avec une conjonctivite : tant que vous veillez à maintenir une bonne hygiène de l’oeil et de la paupière, que vous vous tenez à l’écart de toute substance pouvant vous irriter et que vous ne touchez pas à la zone tout rentrera dans l’ordre naturellement. Faites simplement attention aux potentiels signes inquiétants comme une douleur ou la baisse de la vision. Si vous multipliez les conjonctivites, pensez à prendre un rendez-vous avec votre ophtalmo pour parler de votre façon de porter des lentilles si vous en avez, de vos allergies si vous en souffrez, ou des raisons pour lesquelles vous pourriez subir ces inflammations à répétition.

Vous avez aimé cet article ?
N'hésitez pas à le partager !

Une équipe à vos côtés pour tous vos besoins de santé

WE ARE HIRING! NABLA.COM