Retour

Cup

Publié le , 2 min de lecture
Dr Véronique Cayol
Gynécologue-obstétricienne

Vous vous interrogez sur les méthodes de contraception et songez à adopter la cup ? Aujourd'hui, Nabla vous décrypte les différents types de cup et leur fonctionnement !

Comprendre la cup avant de l'adopter

La cup peut présenter plusieurs avantages :

  • Économique : Une coupe menstruelle coûte 15 à 30 euros selon le modèle et dure 5 à 10 ans !
  • Écologique : Zéro substance chimique et 100% recyclable. Une cup équivaut à 3250 tampons.
  • Ne perturbe pas la flore vaginale : Sous réserve d’être stérilisée avant et après les règles, la cup ne perturbe pas la flore vaginale (appelée aussi microbiote vaginal), peuplée de micro-organismes permettant de limiter les infections induites par les germes pathogènes.
  • Hypoallergénique : La cup est hypoallergénique (sauf allergie au matériau qui la compose) et est donc idéale en cas d’irritations ou de mycoses à répétition.
  • Pratique : En fonction de son flux, il est possible de garder la cup jusqu’à 12 heures, y compris la nuit.
  • Permet de mieux comprendre son corps : Utiliser la cup permet de se rendre compte de la quantité réelle de sang que l'on perd pendant les règles : l'occasion de comprendre davantage son corps.

Bien choisir sa cup avant de la tester

La cup en silicone

Les dermatologues conseillent d’utiliser une cup en silicone chirurgical, car celui-ci ne présente pas de risque d’allergie comparé au latex ou au caoutchouc.

Cette matière est idéale pour le contact entre la muqueuse et le vagin.

Les différentes tailles

La cup existe en différentes tailles, selon le flux menstruel et la taille du vagin (comme les tampons).

La cup de couleur

Il peut être judicieux de choisir une cup de couleur (les cup blanches et transparentes ont tendance à se colorer après les premières utilisations).

cup

Tester sa cup pour se l'approprier

Voici quelques conseils pour bien tester votre cup :

  • L'entretien de la cup : Stérilisez la cup à l’eau bouillante en respectant les conseils du fabricant avant et après les règles.
  • Les premières utilisations peuvent être fastidieuses : Les premières utilisations s’avèrent souvent fastidieuses. Elle peut être difficile à insérer la première fois et nécessite souvent plusieurs essais. Il ne faut pas s’inquiéter, c’est tout à fait normal lors des premières utilisations !
  • Il est normal de ne pas y arriver du premier coup : Par conséquent, pour ces premiers tests, il est important d’essayer la cup chez soi, sans contrainte de temps, ni stress, ni jugement : il est absolument normal de s'y reprendre à plusieurs fois.
  • Essayer la cup sans jugement : Par conséquent, pour ces premiers tests, il est important d’essayer la cup chez soi, sans contrainte de temps, ni stress, ni jugement : il est absolument normal de s'y reprendre à plusieurs fois.

Mettre la cup à l'extérieur de chez soi

Lorsqu'il s'agit de mettre la cup en dehors de chez soi, on recommande de prendre une petite bouteille d’eau pour rincer facilement la cup aux toilettes. Il faut aussi penser à avoir sur soi une solution hydroalcoolique, au cas où il n’y aurait pas de point d’eau pour se laver les mains avant de manipuler la cup.

Vous avez encore des questions ? N'hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application gratuite !
Je pose ma question

Ta santé dans ta boîte mail

Tu souhaites recevoir les meilleurs contenus Nabla dans ta boîte mail ?

Ton email sera uniquement utilisé par Nabla pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et tu peux te désabonner à chaque newsletter. En savoir plus
Illustration - Nabla

Ta santé en une seule app

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla