Retour

Fibromes

Publié le , 2 min de lecture
Victoire Dolin Dolcy
Médecin généraliste

Les fibromes sont des tumeurs bénignes qui se forment à partir du tissu fibreux de la paroi du muscle de l’utérus. Ils sont hormonodépendants c’est-à-dire qu’ils vont évoluer en lien avec les hormones féminines, en particulier les œstrogènes. On vous donne toutes les informations essentielles dans cet article !

Comment diagnostiquer les fibromes ?

Symptômes des fibromes

Dans 50% des cas, les fibromes sont découverts de façon fortuite lors d’un examen gynécologique de routine ou lors d’une imagerie médicale. Cependant, ils peuvent également provoquer un certain nombre de symptômes tels que :

  • Des méno-métrorragies : saignements en dehors des règles et/ou règles plus abondantes.
  • Une dysménorrhée : douleur de règles.
  • Une pesanteur pelvienne.
  • Une pollakiurie : urines plus fréquentes mais en petites quantités.
  • Une constipation.

Confirmation du diagnostic

Lorsque la présence d’un ou plusieurs fibromes est suspectée, le médecin va prescrire un examen d’imagerie, en particulier :

  • Une échographie endovaginale qui consiste à introduire une sonde à ultrasons dans le vagin afin de visualiser l’utérus, le myomètre (muscle de l’utérus) et l’endomètre (muqueuse de l’utérus). Il est indolore, la sonde est protégée par une capote stérile (ressemblant à un préservatif) enduite d’un lubrifiant.
  • Une sono-hystérographie qui consiste à réaliser une échographie après instillation de sérum physiologique grâce à une petite sonde introduite dans le vagin puis l’utérus. Elle nécessite une anesthésie locale et peut être désagréable (un traitement antidouleur avant l’examen peut être prescrit).
  • Une IRM ou imagerie par résonance magnétique peut être prescrite dans le cas où les imageries précédemment réalisées ne seraient pas concluantes. Cette imagerie permet à coup sûr de visualiser les fibromes.

Quel suivi lorsque l'on a des fibromes ?

Consultation tous les 6 à 12 mois

Les fibromes utérins ont une évolution imprévisible et en l’absence de symptômes il n'y a donc pas forcément d'indication à les traiter. En l'absence de symptômes gênants ou complications, c'est la surveillance clinique régulière qui est recommandée, c'est-à-dire une consultation tous les 6 à 12 mois selon les critères définis avec le gynécologue.

Préparer sa consultation médicale

Afin d’évaluer la nécessité d’un traitement, il est toujours important de préparer sa consultation médicale en :

Les fibromes peuvent donc provoquer des symptômes douloureux d'où l'importance d'un suivi régulier tous les 6 à 12 mois !

Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application !
Je pose ma question

La santé dans votre boîte mail

Vous souhaitez recevoir les meilleurs contenus Nabla dans votre boîte mail ?

Votre email sera uniquement utilisé pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et vous pourrez vous désabonner à tout moment. En savoir plus
Illustration - Nabla

Consultations par chat. Illimitées. Sans RDV.

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla