Retour

Hygiène bucco-dentaire

Publié le , 5 min de lecture
Dr. Valérie Travert
Chirurgien-Dentiste

L’expression « hygiène bucco-dentaire » désigne les soins apportés à nos dents. Existant depuis bien longtemps, l’invention de l’ancêtre du dentifrice remonte à l’Egypte antique, ces pratiques sont essentielles pour garantir une bonne qualité de vie et une bonne santé. Nous devrions d’ailleurs employer l’expression « santé bucco-dentaire » car elle englobe davantage de notions telles que les maladies parodontales (gencives), la mauvaise haleine ou l’entretien des prothèses dentaires. Découvrez l’importance de l’hygiène bucco-dentaire, les principaux comportements à adopter et des astuces que vous ignoriez peut-être !

Quels sont les risques d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire ?

Les campagnes de prévention des pathologies bucco-dentaires nous encouragent à adopter une bonne hygiène dès le plus jeune âge : et pour cause !

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut causer des douleurs liées à des maladies bucco-dentaires : caries, aphtes, gingivite, qui doivent être prises en charge dès leur apparition. Ces pathologies peuvent aussi être des complications d’autres maladies (maladies auto-immunes, diabète…). Il est nécessaire d’avoir une hygiène dentaire impeccable en amont pour pouvoir affronter ces risques. D’autres phénomènes peuvent causer des douleurs, des problèmes de mastication ou une esthétique altérée : c’est le cas du bruxisme dont nous vous invitons à consulter l’article dédié.

Outre la santé, elle peut détériorer notre qualité de vie. La perte précoce des dents due aux maladies bucco-dentaires peut provoquer des difficultés pour mastiquer et parler. Une mauvaise hygiène bucco-dentaire a en sus des conséquences psycho-sociales : une mauvaise haleine et des dents en mauvais état peuvent affecter la confiance en soi.

Comment faire pour avoir une bonne hygiène dentaire ?

Les gestes de base

Il existe des gestes de base pour avoir une bonne hygiène bucco-dentaire et éviter des soins très coûteux.

  • Une alimentation équilibrée. Consommez des fruits, des légumes et une quantité raisonnée de sucres. Modérez votre consommation de sodas, particulièrement riches en sucres. Évitez également les grignotages entre les repas. Hors alimentation, la consommation d’alcool et de tabac est néfaste à l’hygiène bucco-dentaire. Pour plus d’information à ce sujet, nous vous invitons à consulter notre article « manger équilibré » !
  • Un nettoyage bucco-dentaire au minimum deux fois par jour. Idéalement, nous vous conseillons de vous laver les dents après chaque repas. Si (et seulement si) le brossage de dents n’est pas possible, vous pouvez utiliser un chewing-gum sans sucre. En effet, l’afflux de salive dû à la mastication du produit diminue l’acidité de la bouche et donc atténue le risque d’attaque de l’émail.

Voici des recommandations de nettoyage bucco-dentaire :

  • Techniques de brossage :

Un brossage sur de petites surfaces à la fois, avec un mouvement de rouleau

Un brossage allant des gencives vers les dents, du rose vers le blanc

Un nettoyage des dents mais aussi des gencives, de la langue et du palais

Un brossage doux et méthodique

  • Changer de brosse/tête de brosse à dent tous les 2-3 mois.
  • Utiliser un bain de bouche après le brossage en se rinçant la bouche pendant 30 secondes environ
  • Un détartrage chez le dentiste est nécessaire une fois par an

Des comportements complémentaires

  • L’hydropulseur (ou jet dentaire)

C’est un appareil qui projette de l’eau à forte pression dans les espaces interdentaires. Il ne remplace pas la brosse à dents mais permet d’éliminer les débris de nourriture. Au cas où vos gencives se sont rétractées, il permet également d’enlever la plaque qui s’est accumulée sur la racine. L’hydropulseur stimule la circulation sanguine en massant et en irriguant la gencive : les risques de déchaussement sont atténués !

  • Brossette interdentaire et fil dentaire

Ils permettent de nettoyer les interstices entre chaque dent. Vous êtes fortement encouragés à les utiliser si vous portez un appareil orthodontique ou dans le cas de parodontites (atteinte des tissus de soutien de la dent : os, ligament, gencive suite à une inflammation de la gencive).

Comment choisir sa brosse à dents ?

Les gencives sont la raison pour laquelle vous devez bien choisir votre brosse à dents ! Si elles sont fragiles, les brosses à dents à poils très souples sont plus adaptées.

Brosse à dent manuelle ou électrique ?

Les deux principaux avantages de la brosse à dents manuelle sont son prix et sa facilité de transport.

La brosse à dent électrique quant à elle a plus de fonctionnalités (plusieurs modèles, têtes, minuteur, capteur de pression…), est particulièrement efficace pour lutter contre la plaque dentaire. Du fait de sa mécanisation, le brossage est homogène. La tête de brosse à dent, plus petite, permet un accès dans toutes les zones de la bouche.

De surcroît, elle limite l’apparition de gingivite, une inflammation des gencives. Effectivement, lors d’un brossage manuel trop énergique, vos gencives peuvent se rétracter et dévoiler la racine. Vos dents seront plus sensibles. La brosse à dent électrique, que vous n’avez qu’à faire passer sur vos dents, sans mouvement circulaire, peut donc être une solution au brossage manuel agressif.

Comment choisir son dentifrice ?

Parmi les principes actifs que contiennent le dentifrice, le fluor renforce l’émail et la résistance des dents face aux caries. Il est donc essentiel que vous utilisiez un dentifrice contenant du fluor. Or, quel que soit le dentifrice que vous utilisez, c’est l’action mécanique des poils de la brosse à dents qui réduit la plaque dentaire.

L’utilisation des dentifrices blanchissants

Veillez à ne pas utiliser de dentifrices blanchissants trop fréquemment car ils peuvent être source de sensibilité dentaire et altérer la surface de l’émail. En guise d’alternative, vous pouvez ajouter une petite dose de charbon végétal en poudre à votre dentifrice fluoré ! Le bicarbonate de soude et l’huile essentielle d’arbre à thé peuvent être également ajoutés sur ou en complément à votre dentifrice. Cependant, utilisez ces astuces avec modération : pas à chaque brossage donc.

Pourquoi y’a-t-il des dentifrices pour enfants ?

Car il n’est pas question d’ingérer un excès de fluor ! Tant que les enfants ne savent pas cracher correctement, il est recommandé d’utiliser un dentifrice sans fluor. En effet, une ingestion excessive pourrait rendre poreux l’émail des dents qui poussent. Au fur et à mesure que votre enfant grandit, vous pourrez choisir des dentifrices aux dosages de fluor proportionnels à son âge.

Une bonne hygiène dentaire acquise le plus tôt possible est synonyme d’une bonne qualité de vie sur le long terme. Et vous l’avez compris, l’hygiène bucco-dentaire est garantie par de petites habitudes ni difficiles, ni chronophages !

Vous avez encore des questions ? N'hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application gratuite !
Je pose ma question

Ta santé dans ta boîte mail

Tu souhaites recevoir les meilleurs contenus Nabla dans ta boîte mail ?

Ton email sera uniquement utilisé par Nabla pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et tu peux te désabonner à chaque newsletter. En savoir plus
Illustration - Nabla

Ta santé en une seule app

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla