Retour

Maladie de Lyme

Publié le , 3 min de lecture
Marie-Laure Bry
Médecin généraliste

La borréliose de Lyme ou maladie de Lyme est une maladie infectieuse due à une bactérie (Borrelia burgdorferi) transmise à l’être humain par les piqûres de tiques infectées. Nabla vous explique ce qu'il faut savoir sur cette maladie dans cet article !

La maladie de Lyme

Quelques chiffres

Il n'y a pas de tique à plus de 1500 m d'altitude.

Mode de transmission

  • Les animaux dits “réservoirs” de la bactérie Borrelia burgdorferi sont les rongeurs, des oiseaux et des lézards. La tique va se nourrir d’un animal atteint de la bactérie et devenir elle-même porteuse de cette bactérie.
  • La tique la transmet ensuite à l’être humain par piqûre, les bactéries étant contenues dans sa salive. Le temps de contact et le taux d’infestation de la tique sont des facteurs déterminants dans la transmission.
  • L’être humain est souvent un hôte “accidentel” de la tique, car celle-ci attend patiemment un hôte quelconque pour se nourrir (dans les arbres, dans les hautes herbes…). Elle va s’accrocher à lui quand il va passer à proximité.
  • À savoir : Il n’y a pas de transmission interhumaine de la maladie de Lyme !

Les symptômes

Stade primaire

  • Trois jours à un mois après la piqûre, on peut voir apparaître une plaque rouge et arrondie (d’au moins 5 cm de diamètre) qui s’étend en cercle autour de la zone piquée et disparaît en quelques semaines à quelques mois : c’est l’érythème migrant.
  • Il n’y a ni douleur, ni démangeaisons, mais dans 1/3 des cas, il peut être associé à des symptômes grippaux (forte fièvre, frissons et courbatures), peu intenses et qui disparaissent en quelques jours.

Stade secondaire

  • Apparition dans les 6 mois suivant la piqûre d’une atteinte du système nerveux (paralysie faciale, encéphalite...), des articulations, de la peau, du cœur ou de l'œil : la bactérie s’éparpille dans l’organisme.
  • À noter que chez l’enfant, la borréliose de Lyme est la cause la plus fréquente de paralysie faciale.

Stade tertiaire

Les manifestations sont articulaires, neurologiques ou cutanées jusqu’à plusieurs années après la piqûre s’il n’y a pas eu de traitement précoce.

À faire immédiatement en cas de piqûre

Retirer la tique

Le risque de transmission de Borrelia est proportionnel au temps de contact de la tique sur la peau du sujet. L’importance est donc de limiter ce temps de contact en retirant la tique le plus rapidement possible, en utilisant si possible un tire-tique.

La méthode

Rotation-traction perpendiculaire à la peau (tire-tique de petite taille pour les nymphes et de grande taille pour les tiques adultes). En l’absence de tire-tique, saisissez doucement avec une pince à épiler la tique au plus proche de son point d’attache à la peau.

A faire ensuite

  • Désinfecter le site de piqûre APRÈS le retrait, et non pas avant, car la tique risque de s'agiter et transmettre plus de bactéries.
  • Se laver les mains avec du savon.
  • Prendre une photo de la tique et noter la date et le lieu de la piqûre. 📸
  • Surveiller la zone piquée pendant un mois. 👀
  • Si une plaque rouge et ronde s’étend en cercle à partir de la zone de piqûre, il faut consulter un médecin rapidement.

À faire 1 mois après la piqûre

Bien surveiller la réaction inflammatoire

La réaction inflammatoire cutanée liée à la dissémination de la bactérie peut survenir jusqu’à 1 mois après la piqûre contaminante, d’où la nécessité de :

  • Prendre une photo de la tique et noter la date et le lieu de la piqûre. 📸
  • Surveiller la zone piquée pendant un mois. 👀
  • Si une plaque rouge et ronde s’étend en cercle à partir de la zone de piqûre, il faut consulter un médecin rapidement.

Les traitements

Diagnostic

Le diagnostic de la maladie de Lyme se fait à un stade précoce de celle-ci et repose sur un examen clinique par un médecin. Aucun bilan ni sérologie ne sont en général nécessaires à ce stade.

Des examens complémentaires sanguins peuvent être demandés, mais c’est le médecin qui jugera de leur utilité.

Anitbiothérapie

En cas de symptômes évocateurs de Lyme suite à une piqûre de tique, le médecin jugera de la nécessité d’un traitement par antibiotique (doxycycline, amoxicilline ou ceftriaxone).

La durée des traitements est variable suivant la localisation de la piqûre et la gravité clinique de celle-ci : les durées proposées varient de 14 à 28 jours.

L'immunité ?

Pas d'immunité acquise !

Il est tout à fait possible d’être infecté plusieurs fois par la Borrelia, il est donc indispensable de prévenir toute piqûre, même si on a déjà contracté la bactérie et que l’on en a guéri.

Vous avez encore des questions ? N'hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application gratuite !
Je pose ma question

Ta santé dans ta boîte mail

Tu souhaites recevoir les meilleurs contenus Nabla dans ta boîte mail ?

Ton email sera uniquement utilisé par Nabla pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et tu peux te désabonner à chaque newsletter. En savoir plus
Illustration - Nabla

Ta santé en une seule app

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla