Retour

Piqûre de méduse

Publié le , 2 min de lecture
Amélie Danaradjou
Infirmière

La piqûre de méduse est une réaction de la peau provoquée par le contact avec les cellules venimeuses (urticantes) situées sur les tentacules de l’animal ou sur l’ensemble de son corps (selon les espèces). Aujourd'hui, Nabla vous dit comment réagir !

Piqûre de méduse

Prévention

  • Ne pas se baigner lorsque des méduses sont présentes.
  • Ne pas toucher les méduses échouées et leurs filaments sur la plage ou les rochers.
  • Pour les sports aquatiques : se protéger avec des vêtements en néoprène, parfois appelés « vêtements anti-piqûre ».

Symptômes de la piqûre de méduse

Signes localisés

  • Douleur intense (sensation de brûlure ou de décharge électrique) : signe d’une envenimation (présence du venin dans le sang).
  • Apparition de papules (petits boutons), de vésicules (petites cloques renfermant du liquide) puis desquamation (détachement de morceaux de peau).

Signes généraux (très rares en France)

  • Somnolence
  • Frissons
  • Malaise
  • Troubles du rythme cardiaque
  • Choc anaphylactique : réaction allergique grave et généralisée à l’ensemble du corps caractérisée par de l’urticaire, des difficultés respiratoires, des troubles digestifs et/ou une perte de connaissance.

Signes pouvant perdurer quelques semaines

  • Douleur
  • Hyperesthésie cutanée (hypersensibilité de la peau caractérisée par une intolérance aux contacts)
  • Œdème (gonflement) localisé
  • Zone de la piqûre violacée

Conduite à tenir

  • Si l’on est en mer : garder son calme et nager jusqu’à la plage.
  • Rincer la piqûre avec de l’eau de mer (et non avec de l’eau douce) jusqu’à ce que la douleur disparaisse.
  • Enlever les filaments : saupoudrer de sable (farine ou mousse à raser), laisser sécher puis gratter doucement ou utiliser une pince à épiler.
  • Vérifier son statut vaccinal : en particulier le tétanos ! Sinon, consulter un professionnel.

Traitement de la piqûre de méduse

Nettoyer et protéger la plaie

  • Nettoyer délicatement avec de l’eau savonneuse et essuyer en tamponnant.
  • Appliquer de l’antiseptique sur la piqûre, pour éviter que la plaie ne s’infecte.
  • Hydrater la peau avec de la crème apaisante et cicatrisante en couche épaisse, plusieurs fois par jour.
  • Utiliser un pansement, dans l’idéal de type hydrocellulaire, pour permettre une cicatrisation optimale.

Médicaments

  • En cas de douleur : prendre un antalgique (médicament qui réduit la douleur).
  • En cas de démangeaison : prendre de l’antihistaminique (médicament qui élimine ou réduit les effets de l’histamine, substance en cause dans les réactions allergiques).

À surveiller

  • En cas de lésion des yeux : consulter un ophtalmologue.
  • En cas d’antécédents d’allergie : consulter un médecin.

À ne surtout pas faire

  • Inciser.
  • Poser un garrot.
  • Sucer ou aspirer la plaie (risque d’injection de venin).`
  • Utiliser du vinaigre, de l’alcool ou de la pommade anti inflammatoire, car cela risque de faire éclater les vésicules présentes sur les tentacules qui peuvent alors éjecter du venin.
Vous avez encore des questions ? N'hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application gratuite !
Je pose ma question

Ta santé dans ta boîte mail

Tu souhaites recevoir les meilleurs contenus Nabla dans ta boîte mail ?

Ton email sera uniquement utilisé par Nabla pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et tu peux te désabonner à chaque newsletter. En savoir plus
Illustration - Nabla

Ta santé en une seule app

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla