Retour

Règles irrégulières

Publié le , 2 min de lecture
Amélie Danaradjou
Infirmière

Les règles sont les écoulements sanguins survenant chaque mois chez une femme, durant 3 à 7 jours, de la puberté à la ménopause. Elles sont un marqueur du fonctionnement du système reproducteur chez la femme. Si celles-ci sont irrégulières, faut-il s'en inquiéter ? À quoi est-ce dû ? Nabla répond à vos questions dans cet article !

Généralités

Rappel sur le cycle

Le cycle menstruel est la période durant laquelle le corps de la femme se prépare à la fécondation. Il est dicté par les hormones sexuelles et dure 28 jours en moyenne. Il se répète ainsi de la puberté à la ménopause.

Durant l’ovulation, l’utérus se prépare à accueillir un ovule. S’il n’y a pas de fécondation, l'épithélium utérin (tissu cellulaire recouvrant la muqueuse utérine) saigne : ce sont les règles. Un nouveau cycle débute alors.

Irrégularité des règles

Les cycles irréguliers, parfois appelés “règles irrégulières”, correspondent à un cycle menstruel allongé ou au contraire raccourci : la durée d'un cycle varie d'une fois sur l'autre de plus de 5 jours.

L’absence de règles

L'absence de règles est appelée aménorrhée. Elle est normale dans certaines situations :

  • Avant la puberté
  • Durant la grossesse
  • Durant l’allaitement
  • Après la ménopause

Si elle survient en dehors de ces situations, elle peut être le symptôme d’un trouble à explorer. Il faut alors consulter son médecin traitant ou son gynécologue.

Ne pas confondre les règles irrégulières avec....

Ne pas confondre les règles irrégulières avec les métrorragies. Celles-ci sont des pertes de sang vaginal issues de l'utérus, en dehors des règles ou en l’absence de règles : elles ne sont pas liées à une irrégularité des règles.

Elles peuvent être le symptôme de pathologies gynécologiques (infection, fibrome). Il est alors nécessaire de consulter.

Pourquoi mes règles sont-elles irrégulières ?

La puberté

La puberté est une cause fréquente et normale de règles irrégulières.

Dérèglement hormonal

Un dérèglement hormonal peut être causé par le stress ou un changement de rythme de vie. Dans ce cas, les règles peuvent arriver plus tôt, plus tard ou être complètement inhibées.

La contraception hormonale

Des spottings sont des saignements vaginaux peu abondants survenant en dehors des règles. Ils peuvent être observés de manière irrégulière, notamment avec la pilule progestative, l'implant ou le stérilet hormonal.

Un oubli ou un retard de pilule peut aussi occasionner des règles prématurées.

Un stérilet

Dans 30% des cas, la présence d’un DIU en cuivre (dispositif intra-utérin) peut rallonger les règles et les rendre plus abondantes, modifiant ainsi le cycle menstruel.

Grossesse et fausse couche

Des règles retardées peuvent signifier un début de grossesse ou une fausse couche précoce. En cas de doute, il est recommandé d'effectuer un test de grossesse.

Pré-ménopause

Des règles irrégulières peuvent être le marqueur de la pré-ménopause. Le diagnostic de la ménopause consiste en l'absence de règles depuis 12 mois. En France, ce diagnostic se fait le plus souvent aux alentours de 50 ans.

Dans ce cas, l’irrégularité des règles peut s’accompagner d’autres symptômes (bouffées de chaleur, troubles du sommeil, faiblesse urinaire…).

Vous avez encore des questions ? N'hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application gratuite !
Je pose ma question

Ta santé dans ta boîte mail

Tu souhaites recevoir les meilleurs contenus Nabla dans ta boîte mail ?

Ton email sera uniquement utilisé par Nabla pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et tu peux te désabonner à chaque newsletter. En savoir plus
Illustration - Nabla

Ta santé en une seule app

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla