Retour

Stérilet

Publié le , 7 min de lecture
Illustration - Nabla
Dr Véronique Cayol
Gynécologue-obstétricienne

Le stérilet, ou dispositif intra-utérin (DIU), est une méthode de contraception ayant 99.2 à 99.8% d’efficacité. Contrairement à ce que son nom indique, il ne rend absolument pas stérile, mais empêche simplement la possibilité d’une grossesse durant les 3 à 5 années durant lesquelles on le porte. Il est inséré par un.e médecin, un.e gynécologue ou un.e sage-femme et se niche au fond de la cavité utérine. De plus en plus de femmes l’adoptent pour éviter l’ingestion d’hormones dans le cas du stérilet en cuivre ou, tout simplement, pour ne pas avoir à penser à sa contraception tous les jours. Bien pratique pour avoir l’esprit léger, d’une redoutable efficacité, le stérilet peut être porté quel que soit votre âge et que vous ayez eu des enfants ou non. Trop beau pour être vrai ? Si beaucoup de femmes le supportent très bien et l’oublient, certaines ont des règles plus douloureuses et ne préfèrent pas y avoir recours. Nabla vous aide à y voir plus clair avant de franchir le pas !

Qu’est-ce qu’un stérilet (DIU) ?

Le stérilet est un petit objet en forme de T étant inséré dans l’utérus et protégeant les femmes qui le portent d’une grossesse non désirée avec plus de 99.2% d’efficacité. Il ne fait que 3 cm de long, soit à peine plus grand qu’une pièce de 2 euros : petit mais puissant ! Inventé en 1928, il fut développé après avoir découvert les propriétés spermicides du cuivre et décliné sous sa forme hormonale dans les années 70. Même si son essor n’est que tardif en France, notamment lié aux préjugés entourant la potentielle infertilité qu’il causerait (ce qui a été réfuté) et au succès de la pilule, le DIU demeure le moyen de contraception le plus utilisé au monde. Prisé pour sa simplicité et son efficacité, il est en effet très utile dans les pays n’ayant pas la logistique nécessaire pour fournir la pilule, parfois trop chère ou moins inscrite dans les habitudes

DIU hormonal ou en cuivre ?

Le DIU peut être en cuivre ou hormonal : dans les deux cas, son aspect est le même et sa pose est identique. L’efficacité est très similaire et vous aurez la même tranquillité d’esprit, pendant 3-5 ans, quel que soit le modèle que vous choisirez. Néanmoins, son mode d’action va différer.

  • Le stérilet en cuivre a une action spermicide, c’est-à-dire que les spermatozoïdes sont “tués” par le cuivre du DIU lorsqu’ils entrent dans l’utérus. Impossible pour eux, donc, de féconder l’ovule. Ce stérilet offre l’avantage de ne présenter aucune hormone, ce qui peut être un grand atout pour les femmes ne souhaitant pas en ingérer (problèmes hormonaux, raisons écologiques, volonté d’avoir ses cycles naturels…).
  • Le stérilet hormonal est fait en plastique souple, contenant un petit réservoir qui diffuse une hormone progestative, le lévonorgestrel, qui est distribué de manière continue, localisée et homogène durant 3-5 ans. Cette hormone de synthèse ne bloque pas l’ovulation car la quantité de progestérone contenue dans le DIU est très faible et diffusée très localement. Les femmes porteuses de ce DIU hormonal ont peu, voire pas de règles : un grand avantage !

Pour vous aider à choisir entre ces deux méthodes, voici un tableau comparatif :

Efficacité Douleurs Hormones Règles Coût (remboursement 65% par l’assurance maladie)
DIU cuivre 99.2% Potentiellement pendant les règles chez les femmes ayant des cycles déjà douloureux Non Oui, parfois plus longues puisque le volume des règles augmente chez 30% des femmes 30 euros
DIU hormonal 99.8% Non Oui Le plus souvent, règles peu abondantes, voire aménorrhée sous Mirena 125 euros

Le stérilet est-il douloureux ?

La pose

La pose du stérilet s’effectue chez un gynécologue, sage-femme ou médecin. C’est un acte médical qui ne demande aucune chirurgie ou anesthésie, mais qui peut être un peu inconfortable. Détendez-vous et, si cela vous a été prescrit, prenez un anti-inflammatoire une heure avant la pose en prévention.

La pose (qui est recommandée au moment des règles ou juste après, lorsque le col de l’utérus est le plus ouvert) est très rapide : après avoir simplement inséré un spéculum dans votre vagin - absolument pas douloureux - le professionnel de santé va désinfecter votre col de l’utérus à l’aide d’un petit coton : encore une fois, aucun souci à avoir ! Il va ensuite introduire rapidement le DIU en le faisant passer par le col de l’utérus. Ça ne fait pas mal, mais la sensation peut être dérangeante puisque nous ne sommes pas habituées à ressentir quelque chose à cet endroit. Enfin, le DIU va se déplier à l’intérieur de l’utérus : vous ressentirez un petit pincement très bref au niveau du ventre, un peu surprenant et peu agréable, mais durant à peine 2 secondes. Certaines femmes peuvent faire un petit malaise vagal à la suite de la pose, c’est un réflexe du corps qui n’est absolument pas grave, mais il est conseillé d’attendre quelques minutes allongée pour vérifier que tout va bien.

Immédiatement après la pose, vous pouvez avoir de fortes contractions de l’utérus : il ne reconnaît pas ce corps étranger et va potentiellement chercher à l’expulser. Ne vous inquiétez pas : c’est normal et passe avec un peu de repos. Prévoyez de rester confortable pour les heures qui suivent et tout devrait rentrer dans l’ordre sans encombre ! Si les douleurs persistent, n’hésitez pas à en parler à un professionnel de santé et à l’évoquer lors de la visite de contrôle un mois après. Si vous saignez abondamment (cas très rare) ou que les douleurs sont insoutenables, appelez le 15.

Le port du DIU

En dehors des règles, le DIU s’oublie totalement : ni vous ni votre partenaire ne le sentirez, ce sera comme si vous ne portiez rien ! Néanmoins, certaines douleurs peuvent être présentes pendant les règles dans le cas du DIU en cuivre. En effet, les contractions de l’utérus sur les “branches” du stérilet peuvent faire mal, notamment pendant les premiers jours des règles. Il est par ailleurs normal de laisser passer quelques cycles avant de savoir si les douleurs sont trop importantes pour vous ou non : le corps doit s’habituer, et il se peut que les prochaines règles suivant la pose du DIU soient plus inconvenantes qu’avant, puis que la douleur diminue. Ceci dit, beaucoup de femmes vivent très bien cette contraception et ne ressentent aucune douleur ! Dans tous les cas, n’hésitez pas à en parler à votre médecin, sage-femme ou gynécologue qui pourra évaluer avec vous l’intérêt de porter un stérilet au regard de la douleur qu’occasionnent vos règles en temps normal et, si nécessaire, vous prescrire des anti-inflammatoires pour que vous viviez vos cycles sereinement.

Le retrait du DIU

Le retrait du DIU est un geste médical qui s’effectue par votre médecin, sage-femme ou gynécologue : ne tentez jamais de tirer les fils ! Il n’y a pas besoin d’anesthésie et le retrait est rapide, très peu douloureux - voire indolore.

Avantages et inconvénients du stérilet

Le tableau ci-dessous récapitule les avantages et inconvénients du stérilet, qu’il soit en cuivre et hormonal. Évidemment, certaines femmes ressentiront plus ou moins ces bénéfices ou tracas : parlez-en à un professionnel de santé qui saura vous conseiller au regard de vos cycles menstruels et de votre vie quotidienne.

Avantages Inconvénients
Caractéristiques partagées par le DIU hormonal et en cuivre Longue durée de vie (entre 3 et 5 ans): pas besoin de s’en préoccuper entretemps Remboursé à 65% par la sécurité sociale Grande efficacité (99.2% pour le DIU cuivre et 99.8% pour le DIU hormonal) Pas de prise de cachet ou de renouvellement régulier, donc pas de risque d’oubli Adapté à toutes les femmes (qu’importe l’âge ou le fait d’avoir des enfants ou non) N’a aucun impact sur la fertilité une fois retiré Pas d’intervention chirurgicale Aucun impact sur les relations sexuelles (le fil ne se sent pas) Coût entre 30 euros (DIU cuivre) et 125 euros (DIU hormonal) selon les marques, remboursé à 65% par la Sécu (le reste pouvant être pris en charge par la mutuelle), ce qui n’est pas le cas de certaines pilules Ne protège pas contre les Maladies ou Infections Sexuellement Transmissibles (MST/IST) Pose pouvant être douloureuse Risque accru de développer des MST / IST en cas de rapport sexuel non protégé par un préservatif Besoin d’un contrôle annuel pour vérifier qu’il est bien positionné Dans de rares cas, peut être “rejeté” par l’utérus
Spécifique au DIU cuivre Efficacité de 99.2% Aucune hormone Efficacité immédiate Possible contraception d’urgence à poser le plus rapidement possible après un rapport non protégé · Règles pouvant être plus longues et plus abondantes chez 30% des femmes environ · Règles pouvant être plus douloureuses
Spécifique au DIU hormonal Efficacité de 99.8% Diminution, voire suppression des règles Efficacité 2 jours après la pose · Cycles menstruels pouvant être perturbés · Présence d’hormones

Ainsi, le stérilet est la solution idéale pour certaines femmes souhaitant avoir une contraception l’esprit léger et ne présentant pas de douleurs menstruelles trop importantes dans le cas d’un DIU en cuivre (si vous avez des douleurs, le DIU hormonal est fait pour vous). Si vous hésitez, parlez-en à votre médecin, sage-femme ou gynécologue qui saura vous poser les bonnes questions pour trouver le moyen de contraception le plus adapté à vos habitudes de vie. Vous pouvez aussi consulter le site gouvernemental \*[Choisir sa contraception](https://www.choisirsacontraception.fr)*** pour avoir un panorama complet des méthodes contraceptives. Enfin, gardez à l’esprit qu’une bonne contraception est celle qui vous convient : n’ayez crainte de demander plus d’informations sur le stérilet, même jeune ou sans enfant, car vous pourriez bien découvrir le meilleur allié de votre sexualité !

Retrouvez d’autres articles et des Q/R sur le site du Docteur Véronique Cayol, gynécologue-obstétricien : veroniquecayol-gyneco.paris

Vous avez encore des questions ? N'hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application gratuite !
Je pose ma question

Ta santé dans ta boîte mail

Tu souhaites recevoir les meilleurs contenus Nabla dans ta boîte mail ?

Ton email sera uniquement utilisé par Nabla pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et tu peux te désabonner à chaque newsletter. En savoir plus
Illustration - Nabla

Ta santé en une seule app

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla