Retour

Stress

Publié le , 3 min de lecture
Marie-Laure Bry
Médecin généraliste

Nous avons tous déjà été stressés et pourtant, même si le stress est universel, il nous affecte différemment et pour diverses raisons. Les chiffres sur le stress sont frappants : il touche 74 % des étudiants et 53 % des jeunes adultes. Un entretien d’embauche, un examen ou encore un conflit sont autant de situations dites stressantes. Si la façon de gérer le stress varie d’une personne à l’autre, notre réaction physiologique est la même d’un individu à un autre. Comment agit le stress sur notre organisme et comment empêcher qu’il ne nuise à votre bien-être mental et physique ?

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress est une réaction de notre organisme face à un événement imprévu. Le médecin québécois Hans Selye est le premier à introduire le concept de stress dans les années 1950. Il définit le stress comme un ensemble des moyens physiologiques et psychologiques mis en œuvre par une personne pour s’adapter à un événement donné. En d’autres termes, un changement brutal dans le quotidien d’une personne peut bouleverser sa structure psychique (relatif à l’esprit) et somatique (relatif au corps).

Il existe deux types de stress : le stress aigu et le stress chronique. Le stress aigu fait partie de notre quotidien. Il est causé par une circonstance exceptionnelle. Il n’est pas nécessairement mauvais puisqu’il stimule la sécrétion d’hormones, notamment la montée d’adrénaline, réaction physiologique d’alerte face à un danger. Cependant, lorsque nous sommes régulièrement exposés aux mêmes sources de stress, on parle alors de stress chronique. À ce moment-là, on peut commencer à souffrir des effets négatifs du stress puisque celui-ci a un effet négatif sur les facteurs de risques cardio-vasculaires et multiplie les chances de souffrir d’une maladie cardio-vasculaire.

Quelles sont les causes du stress ? La recette du stress

Ce qui vous stresse ne stresse pas forcément votre voisin. Mais la recette du stress est la même pour tout le monde. Une situation stressante comporte quatre principaux ingrédients :

  • La perte de contrôle : vous sentez que vous n’avez que très peu de contrôle sur la situation. Exemple : vous avez un entretien d’embauche mais vous êtes bloqués dans les embouteillages.
  • L’imprévisibilité : quelque chose d'inattendu se produit ou vous ne pouvez pas prévoir à l’avance ce qui va se passer. Exemple : votre patron vous demande souvent de réaliser des tâches à la dernière minute.
  • La nouveauté : quelque chose que vous n’avez jamais vécu se produit. Exemple : vous attendez un enfant ou vous devez prendre la parole en public.
  • La menace à votre ego : vos capacités sont mises en doute. Exemple : un nouvel employé rejoint votre équipe et remet en question votre travail.

Quels sont les symptômes du stress ?

Les symptômes du stress varient d’une personne à l’autre. On distingue les symptômes physiques (palpitations, tremblements, sueurs, troubles du sommeil, problèmes digestifs, maux de tête, extrême fatigue…), les symptômes mentaux et émotionnels (anxiété, dépression, irritabilité, baisse de la concentration et de la vigilance…) et les symptômes comportementaux (absentéisme, isolement, consommation excessive de tabac, d’alcool, d’aliments sucrés…).

Comment réagissons-nous au stress ?

Généralement, nous répondons à un contexte stressant par une réaction en trois phases successives.

  • La phase d’alarme : l’organisme se prépare. Dès sa confrontation à une situation stressante, l’organisme libère des hormones, dont l’adrénaline. La fréquence cardiaque, la tension artérielle, la vigilance et la température corporelle augmentent.
  • La phase de résistance : la situation persiste, l’organisme résiste. L’adrénaline continue à augmenter et d’autres hormones comme le cortisol, les endorphines, la dopamine et la sérotonine sont libérées. Toute notre énergie est concentrée sur la réaction au stress.
  • La phase d’épuisement : après une exposition prolongée au stress, notre organisme s’affaiblit et notre système immunitaire devient déficient. Nous sommes plus vulnérables aux maladies.

Des remèdes naturels contre le stress

Voici huit remèdes naturels pour réduire le stress. À utiliser sans modération !

  • Se faire plaisir au moins une fois par jour
  • Pratiquer régulièrement une activité physique
  • Visualiser une image plaisante
  • Réduire sa consommation d’alcool et de cigarette
  • Manger équilibré et varié
  • Exprimer ses émotions
  • Discuter avec son entourage, ses proches, ses collègues
  • Consulter un psychologue ou un psychothérapeute si vous en ressentez le besoin

Conclusion

Le stress est devenu une banalité, un état presque normal, surtout au travail. Mais le stress a des effets bien plus néfastes au long cours que l’on n’imagine pas car il contribue au développement de maladies cardio-vasculaires. Alors inspirez et expirez profondément et ne laissez plus le stress perturber votre vie quotidienne.

Vous avez encore des questions ? N'hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application gratuite !
Je pose ma question

Ta santé dans ta boîte mail

Tu souhaites recevoir les meilleurs contenus Nabla dans ta boîte mail ?

Ton email sera uniquement utilisé par Nabla pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et tu peux te désabonner à chaque newsletter. En savoir plus
Illustration - Nabla

Ta santé en une seule app

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla